Archive pour mai, 2014

L’âme du mal

l-ame-du-mal

Résumé :

Pas plus que sa jeune acolyte, le profileur Brolin ne pense que les serial killers reviennent d’outre-tombe. Fût-il le bourreau de Portland qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper. Mais le bourreau est mort et le carnage se poursuit. Le nouveau tueur agit-il seul ou fait-il partie d’une secte ? Pure sauvagerie ou magie noire ?
Brolin a peur. Cette affaire dépasse tout ce qu’on lui a enseigné. S’immerger complètement dans la psychologie d’un monstre, le comprendre afin de prévoir ses crimes, devenir son double, tels sont les moindres risques de son métier. Peut-on impunément prêter son âme au mal ?
 

L’âme du mal est le premier volet de la trilogie du mal, comprenant également In tenebris et Maléfices. 

 

Lu
Publié dans:Chattam Maxime |on 30 mai, 2014 |Pas de commentaires »

Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire

348055011

Le Mot de l’éditeur : 

Quand le jeune Ram Mohammad Thomas devient le grand vainqueur de «Qui veut gagner un milliard de roupies ?», la production soupçonne immédiatement une tricherie. Comment un serveur de dix-huit ans, pauvre et inculte, serait-il assez malin pour répondre à treize questions pernicieuses ? Accusé d’escroquerie, sommé de s’expliquer, Thomas replonge alors dans l’histoire de sa vie… Car ces réponses, il ne les a pas apprises dans les livres, mais au hasard de ses aventures mouvementées ! Du prêtre louche qui laisse trop volontiers venir à lui les petits enfants à la capricieuse diva de Bollywood, des jeunes mendiants des bidonvilles de Bombay aux touristes fortunés du Taj Mahal, au fil de ses rencontres, le jeune homme va apprendre que la fortune sourit aux audacieux…

Lu

Publié dans:Swarup Vikas |on 21 mai, 2014 |Pas de commentaires »

Demain j’arrête !

Demain-jarrete

Le Mot de l’éditeur :

Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie ? Au début, c’est à cause de son nom rigolo que Julie s’est intéressée à son nouveau voisin. Mais très vite, il y a eu tout le reste : son charme, son regard, et tout ce qu’il semble cacher… Parce qu’elle veut tout savoir de Ric, Julie va prendre des risques de plus en plus délirants…

Un succès surprise porté par plus de 100 000 lecteurs enthousiastes. Lauréat de la Plume d’or de Plume Libre

 

Lu

Publié dans:Legardinier Gilles |on 21 mai, 2014 |Pas de commentaires »

Le journal d’Anne Frank

9782702133149

Le Mot de l’éditeur :

Ce volume présente la version définitive en langue française du jounal d’Anne Frank. Ainsi que l’a montré l’édition critique publiée par Calmann-Lévy en 1989, Anne Frank avait en effet rédigé successivement deux versions de son journal, retravaillant son propre texte pour qu’il réponde à ses ambitions d’écrivain. La présente édition comporte, à côté de la version du journal retouchée par Anne Frank, des extraits de sa première rédaction, repris sans aucun changement. L’établissement de cette édition a été confiée à l’écrivain et traductrice allemande Mirjam Pressler à l’initiative de l’Anne Frank Fonds de Bâle. Mirjam Pressler en a profité pour rétablir les passages supprimés par Otto Frank pour des raisons de décence ou de discrétion. Traduit en français par Philippe Noble et Isabelle Rosselin-Bobulesco, le teste est précédé d’un avant-propos éditorial dû à l’Anne Frank Fonds de Bâle et suivi d’un épilogue retraçant le destin d’Anne et de ses compagnons de clandestinité et de déportation. Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. A Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans « l’Annexe » de l’immeuble du 263, Prisengracht. Le 4 août 1944, ils sont arrêtés sur dénonciation. Déporté à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du thyphus en février ou mars 1945.

 

Lu

Publié dans:Frank Anne |on 21 mai, 2014 |Pas de commentaires »

Robe de marié

 

Robe de marie

 

 

Le Mot de l’éditeur :

Nul n’est à l’abri de la folie. Sophie, une jeune femme qui mène une existence paisible, commence à sombrer lentement dans la démence : mille petits signes inquiétants s’accumulent puis tout s’accélère. Est-elle responsable de la mort de sa belle-mère, de celle de son mari infirme ? Peu à peu, elle se retrouve impliquée dans plusieurs meurtres dont, curieusement, elle n’a aucun souvenir. Alors, désespérée mais lucide, elle organise sa fuite, elle va changer de nom, de vie, se marier, mais son douloureux passé la rattrape… L’ombre de Hitchcock et de Brian de Palma plane sur ce thriller diabolique.

Avec Robe de marié, dont on comprendra le titre dans les dernières pages, Pierre Lemaitre livre un polar parfaitement orchestré où le mal n’épargne personne. Allan Kaval, Marianne.

 

Mon avis :

Différent de ceux de la trilogie de Camille Verhoeven, mais l’écriture est exactement identique. un thriller qui fait froid au dos. Si vous êtes parano, ne lisez pas ce livre ! Une histoire très originale et menée de main de maître. Une torture morale liée aux personnages qui ne vous quitte pas jusqu’à la fin.

J’oubliais j’ai adoré !!

Publié dans:Lemaitre Pierre |on 15 mai, 2014 |Pas de commentaires »

Cadres noirs

cadres

Le Mot de l’éditeur :

Alain Delambre est un cadre de cinquante-sept ans complètement usé par quatre années de chômage. Ancien DRH, il accepte des petits jobs qui le démoralisent. Au sentiment d’échec s’ajoute bientôt l’humiliation de se faire botter les fesses pour cinq cents euros par mois… Aussi quand un employeur, divine surprise, accepte enfin d’étudier sa candidature, Alain Delambre est prêt à tout, à emprunter de l’argent, à se disqualifier aux yeux de sa femme et de ses filles, et même à participer à l’ultime épreuve de recrutement : un jeu de rôle sous la forme d’une prise d’otages. Il s’engage corps et âme dans cette lutte pour retrouver sa dignité. S’il se rendait compte que les dés sont pipés, sa fureur serait sans limite. Et le jeu de rôle pourrait alors tourner au jeu de massacre…

 

Lu

Publié dans:Lemaitre Pierre |on 15 mai, 2014 |Pas de commentaires »

Sacrifices (suite de Alex)

71qtuz5OJWL._SL1500_

Le Mot de l’éditeur 

« Un événement est considéré comme décisif lorsqu’il désaxe complètement votre vie. Par exemple, trois décharges de fusil à pompe sur la femme que vous aimez. » Anne Forestier, la nouvelle compagne du commandant Verhoeven, est l’unique témoin d’un braquage dans une bijouterie des Champs-Elysées. Elle a été violemment tabassée et laissée pour morte. Atmosphère glaçante, écriture sèche, mécanique implacable : Pierre Lemaitre a imposé son style et son talent dans l’univers du thriller. Après Alex, il achève ici une trilogie autour du commandant Verhoeven, initiée avec Travail soigné. Par l’auteur de Au revoir là-haut, prix Goncourt 2013. Lemaitre sait se renouveler, surprendre à chaque nouveau récit et c’est encore le cas avec ce Sacrifices à la machinerie parfaite, aux rebondissements imprévisibles, qui est en outre œuvre d’écrivain authentique. Oppressant, haletant, Sacrifices ne triche jamais. Roger Martin, L’Humanité. Texte résumé Verhoeven se lance dans une affaire dont il pensait bien connaître une des victimes : sa maîtresse Anne Forestier a en effet été témoin du braquage d’une joaillerie et gravement blessée par le truand. La troisième enquête du commissaire Verhoeven après Travail soigné et Alex.

Lu

Publié dans:Lemaitre Pierre |on 15 mai, 2014 |Pas de commentaires »

Alex (suite de travail soigné)

71l5VY2rpxL._SL1500_

Le Mot de l’éditeur : 


Alex, une jeune femme de 35 ans, belle et attirante, essaie des perruques dans un magasin du boulevard de Strasbourg. Quelques heures plus tard, elle est enlevée par un inconnu qui la suivait, jetée dans une camionnette et séquestrée dans un hangar désaffecté. Le ravisseur a organisé sur place un théâtre de tortures qu’elle va subir jusqu’à l’horreur. Alex parvient à se libérer avant que la police ne la retrouve, et n’identifie son tortionnaire, suicidé sur le périphérique. Dès lors, l’énigme d’Alex et de son passé ne peut plus lâcher le lecteur, qui la découvre du point de vue de la victime et de ses bourreaux, jusqu’au terme d’une tragédie imprévisible et fatale. Il est impossible d’en dévoiler davantage sans déflorer une intrigue d’une intelligence et d’une construction diaboliques qui touchent à la perfection. L’écrivain se révèle dans le ton et le style du récit (d’une feinte impassibilité) à l’image du commandant Verhoeven, le flic qui élucide la tragédie d’Alex, d’une attachante complexité. Pierre Lemaître, qui déclare « je ne cherche à écrire que des livres qu’Hitchcock aurait voulu filmer », porte à son comble, sans le moindre artifice ni trucage, l’art du suspense et de la peur.

 

Lu

Publié dans:Lemaitre Pierre |on 15 mai, 2014 |Pas de commentaires »

Travail Soigné (trilogie) 1

 

55871586

 

Le Mot de l’éditeur : 

Dès le premier meurtre, épouvantable et déroutant, Camille Verhoeven comprend que cette affaire ne ressemblera à aucune autre. Et il a raison. D’autres crimes se révèlent, horribles, gratuits… La presse, le juge, le préfet se déchaînent bientôt contre la « méthode Verhoeven ». Policier atypique, le commandant Verhoeven ne craint pas les affaires hors normes mais celle-ci va le placer totalement seul face à un assassin qui semble avoir tout prévu. Jusque dans le moindre détail. Jusqu’à la vie même de Camille qui n’échappera pas au spectacle terrible que le tueur a pris tant de soin à organiser, dans les règles de l’art… Prix Cognac, 2006.

 

Lu

Publié dans:Lemaitre Pierre |on 15 mai, 2014 |1 Commentaire »

La couleur des sentiments

9782742792917

Le Mot de l’éditeur :

Jackson, Mississippi, 1962. Dans quelques mois, Martin Luther King marchera sur Washington pour défendre les droits civiques. Mais dans le Sud, toutes les familles blanches ont encore une bonne noire, qui a le droit de s’occuper des enfants mais pas d’utiliser les toilettes de la maison. Quand deux domestiques, aidées par une journaliste, décident de raconter leur vie au service des Blancs dans un livre, elles ne se doutent pas que la petite histoire s’apprête à rejoindre la grande, et que leur vie ne sera plus jamais la même. Grand prix des lectrices de Elle 2011 et prix des lycéennes de Elle 2011.
Lu
Publié dans:Kathryn Stockett |on 15 mai, 2014 |Pas de commentaires »

Migou moiriotte |
La couleur des mots |
Maelle2604 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chroniques Lectures
| Rouselocin
| Latragediedeparis